Le PC tenté par la privatisation

Une partie des Conseillers généraux assistent le lundi à la Commission permanente, émanation du Conseil général chargé d’expédier les affaires courantes : conventions, subventions, dépenses courantes, actes de gestion. C’est la raison pour laquelle la plupart des décisions sont votées à l’unanimité. Début Septembre, PJ Gravelle, Conseiller général de Villecresnes, pose une question sur une rumeur : le Conseil général envisage-t-il de vendre ses centres de Vacances dans les Alpes ?

Mais au lieu d’une réponse claire, le Présidents et les Vice-présidents se sont lancés dans une polémique sur … « le coût de la décentralisation » mais aussi attaquant notre collègue qui osait poser la question !

C’est donc un sujet sensible ! La plupart des collectivités locales ont revendu leurs centres de vacances à des organismes privés pour les rentabiliser, tout en continuant à les utiliser. Mais pour des communistes, la privatisation et la rentabilisation sont des insultes .

Retour à la page d'accueil