Crise : Kit de survie pour les PME

par Laurent

Non, le plan de sauvetage du marché bancaire élaboré par Nicolas Sarkozy avec les autres États de l'Union européenne n'est pas uniquement destiné aux banques. Il y a aussi des mesures concrètes pour les PME, et non les moindres, et les PME vincennoises peuvent en profiter ! En effet, les PME qui souhaitent obtenir un prêt rencontrent souvent des difficultés car leurs banques refusent de leur accorder dans le contexte actuel. Ainsi, le gouvernement et l'Union européenne ont mis en place trois mesures destinées à accompagner les PME dans leurs besoins de financement immédiats :

- 30 milliards d'euros de la Banque Européenne d'Investissement disponibles pour les PME : le guide d'obtention de ces prêts "BEI pour les PME" à des conditions financières avantageuses, ainsi que la liste des banques partenaires en France sont disponibles sur le site du ministère des finances (http://www.minefe.gouv.fr). Cette mesure est déjà concrètement en oeuvre, ce qui est incroyable étant donné les délais très courts !

- des "parrains PME" ont été désignés au sein des Directions Régionales de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement, chargés d'entamer une démarche proactive envres les PME pour répondre à leurs attentes et leur permettre d'anticiper au maximum sur leurs difficultés. Pour cela, ils devront identifier en temps réel les difficultés auxquelles sont confrontées les PME afin de les orienter sur les intervenants capables d'apporter des réponses appropriées à leurs besoins. Pour l'Ile de France, il s'agit de M. François ALTER que l'on peut contacter au 01 44 59 47 66.

- l'agence OSEO pour l'innovation et la croissance des PME mets à disposition des PME 5 milliards d'euros de prêts et de garanties, dont 2 milliards d'euros de prêts supplémentaires bénéficiant d'une garantie OSEO (par lesquels les banques peuvent prêter aux PME), 2 milliards d'euros de prêts supplémentaires d'OSEO pour prêter directement aux PME (en co-financement par refinancement auprès de la Caisse des Dépôts et consignations) et 1 milliards d'euros de financements de court terme transformés en prêts à moyen terme garantis par OSEO pour permettre aux PME de surmonter des problèmes de trésorerie.

- d'autres actions de soutien aux PME sont mises en place par le gouvernement, qui comprennent notamment l'affectation de l'ISF à leurs fonds propres, la réduction des délais de paiement et la réforme prochaine du droit des entreprises en difficultés qui permettra de façon plus souple les conversions de capital en dettes.

- Un numéro d'information (numéro azur) a été créé au 0 810 00 12 10 dès le jeudi 9 octobre et est accessible pour le prix d'une communication locale de 9h00 à 18h30. Il permet aux chefs d'entreprises d'avoir un interlocuteur proche de chez eux qui les guidera pour bénéficier des dispositifs décrits ci-dessus.

Retour à la page d'accueil