Edito

 

 

Être élu d’opposition n’est jamais facile, mais être conseiller UMP au sein du Conseil général de notre département devient de plus en plus difficile. C’est la raison pour laquelle, pour la première fois, je consacre cet édito au Département.

« Le Val de Marne, on y tient » clament les communistes depuis un an et demi à travers affiches, banderoles carte T, comme si nous, élus et villes de droite, on n’en avait rien à en faire de notre département !
En fait, c’est surtout à ses ressources financières que l’exécutif tient afin de pouvoir continuer à faire ce qu’il veut, comme il l’entend, avec l’argent des contribuables Val-de-marnais au profit de ceux qui sont «dans la ligne du parti ».

C’est la raison pour laquelle, les Départements de Gauche et les régions sont vent debout contre la remise en cause de la « clause de compétence générale » qui permet à leur collectivité de se saisir de n’importe quel sujet et que le projet de loi de réforme des collectivités, en cours de débat au Parlement, va remettre en cause. Pourtant, pour les associations, pour les communes, pour le citoyen lambda, ce principe se traduit par la plus grande confusion. A qui faut-il s’adresser pour bénéficier d’une subvention sportive, culturelle ou sociale, une aide pour des études à l’étranger ou des travaux de rénovation écologiques par exemple ? Au Département, à la Région ?
Lire la suite

--
Catherine Procaccia

Introspection ou (in)digestion ?

Le réveil, au lendemain des élections régionales n’a pas été joyeux, mais douloureux. Certes, l’UMP savait qu’elle ne renverserait pas la tendance, mais espérait gagner un peu plus que 3 régions.
Pour une fois, nous, les élus UMP, avons reconnu la défaite et nous nous sommes penchés sur ce qui l’avait amenée, mais, avec excès. En effet, presque jusqu’aux vacances parlementaires d’avril, nous avons passé la plupart de notre temps à nous réunir sur ce thème !
Lire la suite

 

Reclassement

Qui n’a pas été scandalisé d’entendre que des entreprises, dans le cadre d’un plan social, osaient proposer à leurs salariés un emploi dans une de leur filiale en Tunisie, en Inde ou en Roumanie à des salaires compris entre 69 et 165 euros. Non seulement les salariés se retrouvent démunis face à des licenciements collectifs, mais l’entreprise se moque d’eux en leur proposant de tels postes !
La réalité est tout autre : depuis 2002, afin de privilégier les reclassements en interne, le code du travail prévoit que tous les emplois vacants doivent être en priorité proposés à ces salariés.
Le législateur ne pensait pas aux emplois délocalisés ! Mais la justice en a décidé autrement. Elle condamne les entreprises qui ne respectent pas à la lettre cette disposition.
Ainsi, Olympia (souvenez vous de leur pub :« les chaussettes ne se cachent plus »), en accord avec le Comité d’entreprise n’a pas voulu proposer les emplois vacants de la filiale Roumaine à 110 euros, mais ...
Lire la suite

L’Indonésie sans avion !

En Juin 2009, le Sénat a décidé de créer un Groupe d’amitié inter-parlementaire avec l’Indonésie, état devenu démocratique depuis la chute de Suharto il y a une dizaine d’années et puissance économique émergente. Je souhaitais l’Australie que je connaissais, je suis devenue Présidente du groupe l’Indonésie dont j’ignorais tout !. L’été passé, je suis donc allée à titre personnel, en vacances, dans cet archipel immense, composé de 17 000 îles, dont les plus célèbres sont Java, Bali, Sumatra, Bornéo pour appréhender un peu ce pays, le plus grand pays musulman du monde et préparer le 1er déplacement sénatorial. En avril j’ai ainsi conduit une mini délégation (j’étais accompagnée des 2 Vices-présidents, l’un UMP, l’autre PS). Lire la suite

Comment l’exécutif départemental organise la rigueur budgétaire … à New-York

Alors que le Président Christian Favier réclame des millions à l’Etat pour compenser les conséquences financières de la décentralisation qui a confié aux départements la charge de l’APA (aide personnalisée aux personnes âgées mise en place par la Gauche) et le RSA qui a remplacé le RMI, annonce qu’il n’aidera plus les crèches municipales parce que le département est exsangue, la majorité PC/PS/Verts et Gauche « alternative » a sans scrupule voté l’envoi d’une délégation à New York dans le cadre de la négociation à l’ONU sur le traité de non-prolifération des armes nucléaires !

Lire la suite

Comment la sénatrice essaie de limiter la propagande du Conseil général

Outrée par l’attitude de notre département qui a tenté d’afficher sur tous les bâtiments lui appartenant des banderoles contre la réforme des collectivités (voir newsletter de décembre), j’ai rédigé une proposition de loi(PPL) visant à interdire des actions de propagande ou de publicité sur tous les lieux accueillants des mineurs.
En effet, cet affichage a fleuri à l’automne dernier sur les 76 crèches départementales (deux à Vincennes, rue Crébillon et rue Anatole France), sur les collèges (mais les proviseurs de Vincennes s’y sont refusé tant à St Exupéry qu’à Berlioz et à F. Giroud).

Lire la suite

Des aménagements de la voirie partout !

Dans le cadre des projets de modifications du plan de circulation du centre de Vincennes, la rue Condé sur Noireau a été mise en double sens, à titre expérimental, et la voie devant l’esplanade de la mairie, fermée. (La rue Condé sur Noireau, c’est ce petit bout de rue qui longe la Mairie sur quelques mètres après le cours Marigny et avant la rue de Fontenay)
Pagaille considérable le jeudi 6 mai au soir et le vendredi 7 (1h15 pour faire Insep dans le Bois de Vincennes jusqu’à la Mairie). Certes, il faut changer nos réflexes mais il n’y a pas, malheureusement, que les Vincennois qui traversent notre ville ! Les riverains attendent avec impatience les résultats du test qui va durer jusqu’en octobre.
Une association de personnes habitant le long du Cours Marigny vient de se créér pour peser sur le plan d’aménagement en élaboration.

Rue de Montreuil = rue Pénélope !

C’est effectivement ainsi qu’elle pourrait être rebaptisée puisque la voie cyclable était de nouveau en travaux en mai.
On se souvient que cette dernière avait été installée après une « concertation » rapide organisée lors d’un pont de mai mais qu’elle avait rapidement été refaite suite à des malfaçons.
Et dans le cadre des futurs projets de réaménagement du centre ville, le sens de circulation de la rue de Montreuil va être inversé et la piste cyclable aussi, à moins qu’elle ne disparaisse puisque les cyclistes sont autorisés à rouler en sens inverse de la circulation !
La mauvaise langue que je suis a donc cru que les travaux récents étaient une préfiguration du futur plan. Mais découvrant qu’après avoir été supprimée, la piste cyclable était reposée au même emplacement, j’ai été aux nouvelles : en fait, ...

Lire la suite

Repères chiffrés

Gilles Carrez, Rapporteur général du budget, Député-Maire UMP du Perreux, vient de publier un rapport prônant un gel des aides de l’Etat aux collectivités locales (communes, départements régions) afin de lutter contre les déficits, diminuer la dette et éviter l’augmentation des impôts après avoir évalué le niveau global des dépenses. Il apparaît, dans cette étude, que les villes les plus riches sont plus dépensières que les autres ( ce qui est logique puisqu’elles ont de l’argent !)
Gilles Pannetier, Maire-adjoint UMP des finances a bien voulu établir une comparaison que vous trouverez ci-après et qui parle d’elle même:


Légende : Moyenne = moyenne nationale française

Rentrée 2010 au collège Berlioz : les effectifs à plein

Ce sera en effet la première fois depuis des années que le collège Berlioz retrouvera la totalité de ses effectifs. Depuis les travaux de rénovation qui se sont réalisés très progressivement, le collège n’avait pas retrouvé l’organisation qui était la sienne : 16 classes avec 4 classes de chaque niveau. L’an passé, il n’y avait que 3 classes de 3eme par exemple alors que les 6eme étaient très chargées eu égard aux dérogations accordées, ce qui ne sera pas le cas en 2010.
Membre du Conseil d’administration, j’ai eu le plaisir de ne pas entendre des enseignants se plaindre de « l’insuffisance des moyens », terme récurrent ailleurs pour fustiger un manque de professeurs ou de surveillants, réel ou ressenti. Le corps enseignant de Berlioz est donc à féliciter pour son sens des responsabilités.

Rue de la liberté : il s’y passe toujours quelque chose !

Il faut lever la tête quand on passe rue de la Liberté ! L’autre soir, c’était un hélicoptère qui intervenait pour hélitreuiller une personne dans le coma que les pompiers ne pouvaient évacuer.
Quelques semaines plus tard, c’est un balcon qui s’est effondré sur le trottoir, ne blessant heureusement personne.
Il y a quelques mois, j’avais relaté des actes de vandalisme sur les voitures stationnées.
Bref, il ne vaut mieux pas être superstitieux quand on habite dans cette rue !

  Agenda   

Jeudi 27 mai

Débat sur les retraites à Mandres les Roses avec Xavier Bertrand, une autre réunion sera organisée dans la circonscription.

Samedi 29 mai

Journée de l'association Rêves. Venez nombreux.

Mercredi 2 juin

Réouverture de la Poste principale. avenue du château

Dimanche 13 juin

Matinée portes ouvertes à la Fédération UMP de Créteil

Vendredi 18 juin

70éme anniversaire de l’appel du 18 juin 1940, à Vincennes, Saint-Mandé et Fontenay
A 16h00 au mémorial Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises. Car possible si vous vous inscrivez avant le 31 mai au 01 42 07 02 02. Pour en savoir plus : ici

Déclaration d'impôts

Date limite de votre déclaration papier : 30 mai
Date limite de votre déclaration sur internet : jeudi 24 juin

Réunions de quartier :

quartier du Domaine-du-Bois: jeudi 27 mai
quartier Diderot : mercredi 2 juin

Le chiffre du mois :

540 et 808 millions d'€uros

c’est la somme que percevraient les 200 000 fraudeurs aux prestations sociales selon la Cnaf. Pour « le Point » ce serait plutôt 5 milliards détournés par les faux parents isolés, faux Rmistes et chômeurs..

La phrase 
 

« Il y a autant de niches fiscales que de races recensées par la Société centrale canine  »

Gérard Larcher,
Président du Sénat


Question du mois

Dans quelle rue peut-on apercevoir les murs de cette ancienne fabrique de confiture

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Vérifiez votre réponse ici



 

Pour plus d'actualités, le site de Catherine Procaccia mis à jour chaque semaine :
www.catherine-procaccia.com