Catherine Procaccia avec Xavier Bertrand et Laurent WauquiezLa fin des 35 heures ? par Mickael Loeuille (et Catherine Procaccia)

Réponse de Catherine Procaccia

Je sors, ce jeudi 12 juin d’une réunion au ministère du travail.  Il ne s’agit pas pour le Gouvernement de mettre fin des 35 heures, mais de les assouplir si nécessaire. Actuellement, le code du travail ne le permet pas ; si le texte est voté, les 35 heures demeureront la durée légale du travail, mais certains salariés et entreprises pourront y déroger. J’ai toujours dit, à Xavier Bertrand, à Laurence Parisot qu’il ne fallait pas supprimer les 35 heures. D’abord parce que ceux qui en bénéficient y tiennent  . Un sondage récent confirme mon sentiment. Près de 70 % des salariés qui y sont soumis, essentiellement des cadres, y sont attachés ! Ensuite parce que toutes les mesures récentes ( heures supplémentaires, rachat des RTT) deviendraient caduques.   Et rappelons que 38 % seulement des salariés bénéficient des RTT !

Le texte dont je viens de prendre connaissance permet de ne pas dépasser la durée légale du travail ( maximum 48 h par semaine, 2 jours de congés consécutifs….) mais de faire 36, 38, 40 heures par semaine si une convention d’entreprise ou de branche est signée.

Les syndicats sont vent debout contre ce projet et demandent 6 mois de négociations en plus. Or, la durée du travail et la représentation syndicale ont été soumis en même temps aux partenaires sociaux mais bizarrement, ils se sont mis d’accord sur le 2eme point et n’ont pas eu de temps pour le 1er !

Débat à suivre fin Juin a l’Assemblée, mi juillet au Sénat.

Retour à la page d'accueil