Que pensez du grand emprunt ? par Mickaël

L’annonce de Nicolas Sarkozy de lancer un grand emprunt national (on parle de 80 à 100 milliards d’euros)  cette semaine m’a tout d’abord fait sourire par son caractère quelque peu ironique. Alors que l’on poussait le gouvernement à donner plus aux français au nom de la consommation, c’est l’inverse qui se produit puisque ce sont ces derniers qui devront mettre la main au portefeuille ! Ce retournement de situation a éveillé ma curiosité et  je me suis demandé quelles raisons me feraient me décider de souscrire à l’emprunt ?

Bien sûr, la première idée, c’est de faire une bonne affaire. Il s’agit d’une opération sûre et les intérêts seront versés (l’Etat ne tombera pas plus en faillite !). Et il vaut mieux que le taux soit supérieur à celui du livret A  pour pousser les Français à souscrire !

La deuxième est le sentiment d’efficacité "Pas un euro pour des dépenses qui ne seraient pas des dépenses utiles" (François Fillon).

La troisième serait le sentiment de participer (avec toute l’humilité nécessaire) à une aventure préparant le futur. Parmi les secteurs stratégiques qui pourraient être retenus, le Premier Ministre a livré plusieurs indices : "le numérique, les nanotechnologies, les biotechnologies, les éco-technologies" ou encore "la voiture du futur". Bref, on pourra espérer pouvoir dire à nos enfants : ces progrès « c’est un peu grâce à moi » 

Mais surtout si j’y souscris, c’est par élan patriotique. Tous les grands emprunts d’Etat l’ont été à des moments clés de l’histoire (après les guerres entre autre). Aujourd’hui, cet emprunt doit permettre au Gouvernement de gagner la guerre contre la crise :"Il faut passer de l'Etat providence à l'Etat investisseur-social" (Jacques Delors).

Rendez-vous en automne parait-il !!!

Retour à la page d'accueil