Le coup de gueule de Catherine 

Une grève surprise dans le RER A, mardi 1er juillet à, a  pris de court des milliers de personnes et bouleversé toute la circulation dans l’est parisien. La ligne 1 a été momentanément fermée, ainsi que la M14 : trop de monde sur les quais ! Un agent de la RATP, qui n’était pas en fonction, avait été agressé la veille au soir  pour une cigarette refusée comme cela arrive à n’importe quel voyageur.  Mais c’est le lendemain que les agents se sont mis en grève totale, sans prévenir les usagers. Pour moi, une façon de se venger de la loi sur le service minimum qui les oblige à se déclarer grévistes 48 heures à l’avance et limite ainsi à la fois l’impact des grèves et le nombre de grévistes. Il faudra aller plus loin et soumettre les mouvements spontanés liés «  de loin » à la sécurité des agents au dépôt d’un préavis de grève.

« Désormais, quand il y a une grève, personne ne s’en aperçoit » a déclaré le Président de la République. Dans les transports, cela se passe nettement mieux, et pour les écoles, cela va bientôt mieux se passer grâce à la loi sur le service minimum.

Mais dire que personne ne s’en aperçoit, c’est excessif et l’usager que je suis trouverait cela gros si je ne savais pas que ces propos ont été tenu devant et pour les militants dans une convention UMP et que depuis janvier, aucune grève n’a paralysé le pays. D’ailleurs même Gérard Aschieri, fer de lance des grévistes de l’Education nationale déclare qu’il en a assez de battre le pavé !

Retour à la page d'accueil