Un nouveau Président pour l’UMP 94…

Les membres des comités de circonscription * que vous avez élus en Novembre ont eux même désigné en décembre un nouveau président. Un mode électif vous rappelle-t-il quelque chose ? C’est effectivement par un scrutin de ce type que sont élus les Sénateurs  (par les conseillers municipaux de chaque département).

Et le nouveau Président est … Christian Cambon, Sénateur maire de Saint-Maurice, avec lequel je forme un « binôme » au Palais du Luxembourg puisque nous avons été élus, sur la même liste en 2004. Je peux attester que Christian connaît parfaitement le département, et les militants de chaque commune.

Et Christian Cambon a souhaité que je devienne présidente déléguée de la Fédération !

 Calquées sur les circonscriptions législatives, les circonscriptions UMP devraient aussi passer de 12 à 11 quand la réforme s’appliquera).

Retour à la page d'accueil

 

 

Profession de foi de Christian Cambon

Saint-Maurice, le 28 novembre 2008

Chers Amis,

A l’occasion du renouvellement de nos instances, j’ai décidé de me porter candidat à la Présidence du Comité Départemental de notre mouvement et je souhaite vous faire part des raisons qui me conduisent aujourd’hui à vous solliciter votre confiance.

Avant tout, je tiens à rendre un hommage très amical et chaleureux à Michel HERBILLON qui a souhaité ne pas solliciter nos suffrages pour un nouveau mandat. Tout au long de sa présidence, dans le contexte difficile d’un département très disputé, Michel aura eu à cœur de fédérer nos efforts, de donner du sens aux combats que nous avons menés, de faire en sorte que notre fédération départementale soit un lieu d’expression libre et authentique. C’est dans cet esprit que j’entends poursuivre mon action.

Permettez-moi d’associer aussi à cet hommage notre Secrétaire Départemental, Roland PATRZYNSKI, dont le rôle est déterminant dans la conduite de notre fédération.

Mon projet repose sur quelques principes forts que je souhaite partager avec vous :

  • Bien évidemment, notre UMP doit apporter un soutien fidèle et déterminé à l’action du Président de la République, Nicolas SARKOZY. Au moment où tant de réformes se mettent en place ou s’élaborent, dont chacun mesure en pleine crise économique quelle importance capitale elles revêtent, le Président et le Gouvernement de François FILLON doivent pouvoir s’appuyer sur l’U.M.P., sur ses militants et sur ses élus.
  • Personnellement, je souhaite exercer la fonction de Président de notre comité Départemental dans un esprit de collégialité. Comme par le passé, j’associerai l’ensemble des députés et sénateurs et le Secrétaire Départemental au sein du Bureau. Je ferai aussi appel aux élus régionaux, départementaux et municipaux autant de fois que cela sera nécessaire.
  • Je compte également m’appuyer sur les 12 délégués de circonscription. Forts de leur légitimité renouvelée, ils sont les éléments moteurs et je leur demanderai de s’engager personnellement dans la conduite de notre fédération.
  • Je souhaite avoir une attention particulière pour les sections locales qui sont le véritable socle de notre mouvement. D’ores et déjà, il convient de préparer les prochains scrutins locaux : élections régionales, cantonales et municipales, sans oublier pour autant les élections européennes qui se dérouleront en 2009. Tout doit être fait pour renforcer nos sections afin de leur donner les moyens politiques, techniques et financiers d’aborder ces échéances capitales dans les meilleures conditions : nous ne devons pas seulement reprendre ce qui a été perdu, mais aussi gagner ce qui pourra l’être
  • Je veillerai personnellement, comme je l’ai toujours fait, à rappeler où se situe l’intérêt général et quelles limites les légitimes ambitions des uns ou des autres ne peuvent pas franchir. Le spectacle que vient de nous donner le parti socialiste suffit à lui-même pour montrer les ravages de la dissension.
  • Je souhaite, enfin, que nos militants et nos élus locaux soient associés au travail de réforme du Gouvernement et du Parlement. Je vous proposerai d’ouvrir des débats élargis, non seulement sur les prochains textes législatifs importants, mais aussi sur les grandes questions de société qui nous préoccupent. Nous devons tirer profit de leurs remarques et de leurs suggestions pour enrichir notre travail de parlementaire.

D’ores et déjà, je vous remercie de la confiance que vous me manifesterez pour poursuivre ce que Michel HERBILLON a si bien entrepris. Je m’engage à donner à l’UMP toute la place et l’importance qui est la sienne dans notre département. Je m’engage aussi personnellement à vous conduire vers de nouvelles victoires.

Je vous prie de croire, Chers Amis, à l’assurance de ma considération distinguée. 

 

Christian CAMBON

                                                                                     Sénateur-Maire de Saint-Maurice