Des voeux au quotidien

La traditionnelle cérémonie des voeux est un évènement incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à la vie de leur commune. Contrairement à d'autres villes, Vincennes invite toute la population à partager ce moment officiel en présence de nombreux élus du département et du Préfet. Pour les sénateurs, c'est l'occasion de découvrir les projets des villes de leur département (même si courir de cérémonies en cérémonies n'est pas une partie de plaisir), mais c'est aussi l'occasion pour moi, en tant que vincennoise de découvrir les projets 2013.

Au programme : l'extension de la piétonisation à toute la journée du samedi des rues du Midi et Robert Giraudineau.
Bien pratique pour remonter jusqu'au château lors des beaux jours et consulter les évènements du nouvel office du tourisme à deux pas. Mais, ce projet ne va pas faire l'unanimité, notamment pour ceux qui viennent faire leurs courses à Vincennes en voiture, ni pour les riverains qui comme moi étaient déjà auparavant bloqués par tous les automobilistes incivils et non verbalisés stationnés devant leur entree de parking...

La pose des fameux pavés dans la partie haute de l'avenue du Château viendra achever le lifting du centre-ville.

La fin de ces grands travaux permettra (enfin) de mieux baliser les passages piétons (qui continueront de toute façon à traverser sans regarder), de créer une évacuation (oubliée) des eaux de pluie pour les enrobés et de permettre aux bus RATP de circuler à nouveau.

Sur ce point, si les riverains du cours Marigny vont respirer, ce sera l'étouffement avenue du château.
Le dépassement d'un vélo par un bus sera une aventure si une voiture arrive en face, les retraits pour les arrêts de bus n'existent plus. Il faudra donc patienter longtemps pour faire quelques mètres en attendant que les passagers descendent et remontent.

Aux heures de pointe, le Cours Marigny va redevenir une voie d'échappement !

Côté administratif, des améliorations appréciables : l'ancien tribunal d'instance rue Lejempel, laisse place à Pôle Emploi, qui emménage dans un espace plus grand, légèrement plus central que la rue de Fontenay et où les 2000 demandeurs d'emplois Vincennois et les 800 Saint-Mandéens seront, je l'espère, bien accueillis.

La mairie, elle, ne fermera plus à la pause médiane permettant, enfin, aux citoyens de faire leurs démarches pendant l'heure de déjeuner. Cela libérera peut être le samedi matin très chargé.

A titre personnel, je me réjouis de la fin des travaux à l'ouest annoncée pour l'automne.
Les aménagements des rues Renon et Massue modifieront dans le bon sens ce quartier.

Il y aura des logements, un parking (souterrain), une résidence pour les Seniors et surtout une nouvelle bibliothèque qui remplacera avantageusement celle des Laitières, nouvel équipement que ma « réserve parlementaire » aura très modestement en partie financé.

S'agissant de la place Diderot, les vincennois s'ils apprécient l'aménagement, m'ont fait savoir qu'ils auraient préféré être moins dotés en ralentisseurs et dos d'anes et autres coussins berlinois, mais je n'ai pas participé à leur financement! Lexique de ces installations de la route

Comme je partais à la « Manifestation pour tous » (contre le mariage pour tous) je ne pouvais rester autant que d'habitude à discuter. Mais vous savez où et comment me joindre!

Retour