Enfin des tarifs de cantine unifiés

Membre de la commission enseignement, je réclamais depuis 2007, que le tarif que paient les collégiens des 104 établissements publics du Val-de-Marne soit identique, quel que soit le collège et la commune.
Au sein d’ une même ville, les prix pratiqués dans chaque collège étaient différents car, jusqu’en 2005, la restauration relevait de l’Education nationale.

Depuis cette date, la décentralisation a confié la restauration aux Conseils généraux et il m’apparaissait aberrant que les tarifs puissent varier de un à trois. Pire encore, dans certains établissements, les « commensaux », c'est-à-dire le personnel paie moins cher que les élèves!

Les communistes ont fini par trouver ma demande justifiée et ils se la sont accaparée et même intégrée dans leur programme électoral.

Les proviseurs ont fait de la résistance pour sauvegarder leur autonomie en matière de repas, et l’administration du Conseil général a freiné des 4 fers. Il était inconcevable de suivre l'avis d'une élue UMP sans se déjuger .... Alors, les communistes se sont lancés dans une très longue réflexion de mise à plat, d’études, lesquelles ont fini (enfin) par aboutir ce lundi 5 décembre!

En avant première, il nous a été annoncé que le tarif unique de restauration s'appliquera à la rentrée 2012 et sera accompagné ou plutôt suivi d'une grande réforme: création de centrales d'achats départementales, recherche de fournisseurs bio et maraîchers de proximité, transformation des réfectoires devenus trop petits. Réforme d'ampleur que j'approuve, mais était-il nécessaire d’attendre 5 ans pour amener plus de justice dans la restauration?

Comme pour le remboursement du Pass Navigo pour les collégiens, c’est encore une de mes idées que l’exécutif du Conseil général va s’approprier et mettre en valeur.

Mais, à défaut d’être majoritaire, je peux au moins, indirectement, faire avancer les choses !



Retour à la page d'accueil