Edito

 

Depuis 2008 qu’existe cette newsletter, c’est la première fois qu’elle est envoyée au mois d’août. Un certain nombre d’entre vous sont en vacances, d’autres reviennent pensant sans doute profiter de l’accalmie politique estivale. Cette lettre sera donc courte et allégée d’autant que ceux qui m’aident depuis 4 ans à la réaliser sont eux aussi en vacances.

Dorénavant seule parlementaire UMP de la circonscription (hélas), il me paraît être de mon devoir de vous faire un compte-rendu de notre action dans l’opposition de ce qui a été voté en ce mois de juillet- la session s’étant terminée il y a quelques jours seulement- et d'évoquer les coulisses du Sénat, thème que vous appréciez.

Enfin, plusieurs d’entre vous m’ont demandé de faire connaître ma position s’agissant du futur président de notre mouvement. Ceci me paraît aussi tout à fait légitime et j’évoquerai donc ce point qui n’engage que moi.

Bonnes vacances et/ou bonne reprise à toutes et à tous.

--
Catherine Procaccia

Les nouvelles (?) mesures fiscales

Le Gouvernement Ayrault a fait du programme de François Hollande sa ligne directrice. Il n'a pas voulu attendre la loi de finances de 2013 qui sera débattue en novembre pour commencer à taxer l'ensemble des français, et non pas les « riches » ou « le grand capital » comme il le laissait croire dans sa campagne. Si le titre de cet article est ponctué d'une telle interrogation, c’est parce que ces mesures fiscales sont loin d’être innovantes : elle se contentent de prendre le contre-pied de dispositions votées ; elle sont en quelque sorte leur négatif. A se demander ce que la majorité actuelle aurait pu faire sans le détricotage de tout ce qui a été voté pendant le précédent quinquenat ! Un terme dorénavant repris même par les journalistes.[...]
Lire la suite

Donations et héritage : les dessous d’une victoire aussi symbolique que temporaire

Ceux qui me suivent sur facebook ou Twitter, ont été les premiers à apprendre que le Sénat avait repoussé l’article qui ramenait à 100 000€ les donations et l’héritage exonérés de droits. Secrétaire du Sénat, je procédais au dépouillement du scrutin : avec 170 pour l’amendement de suppression que l’UMP proposait et 165 contre la disposition a été adoptée. La presse, très partiale, a vite titré : erreur technique[...]
Lire la suite

dd

Les incohérences de l’Aide Médicale d’Etat aux immigrés

dd

Difficile d’intervenir pour critiquer l’AME sans se faire traiter de xénophobe ou de raciste! J’ai cependant accepté d’être le porte-parole de l’UMP parce que je voulais insister sur les réelles inégalités de cette prestation destinée aux seuls étrangers en situation irrégulière.

En 2011, malgré les réticences des médecins, le Gouvernement avait suivi les recommandations d’un rapport de la Cour des comptes et instauré l’obligation de payer 30€ pour accéder à la gratuité complète des soins : le coût d’établissement du dossier et de la carte d’accès.

L’abrogation de cette mesure faisait naturellement partie des priorités de F. Hollande : certes, si l’on veut éviter les épidémies (comme la recrudescence récente de la tuberculose dans notre département), il vaut mieux soigner tout le monde et j’en suis convaincue. Mais pour autant, les immigrés en situation irrégulière doivent-ils être mieux traités que les étrangers en situation régulière ou les français à faibles revenus? [...]
Lire la suite

   

Etats généraux de la démocratie territoriale

Derrière ces termes pompeux se cache une opération politico-médiatique avortée du Président du Sénat en pleine campagne électorale du candidat Hollande.

Le jour même de son élection, le 1er octobre, Jean-Pierre Bel avait annoncé ces Etats généraux dont l'objectif manifeste était de remettre en cause la loi sur les collectivités territoriales et particulièrement la création du conseiller territorial. Cette réforme prévoyait de supprimer 4000 élus et rationaliser les compétences entre conseils généraux et régionaux pour éviter la multiplication des subventions détournées et permettre une simplification des règles.
Une grande enquête a donc été lancée et sa synthèse devait se faire, comme par hasard, au printemps 2012. Le groupe UMP du Sénat refusant de participer à cette opération trop électoraliste ( la ficelle était grosse), le Président du Sénat a reculé et reporté la présentation des résultats à l'automne 2012. . [...]

Lire la suite

Circulation : la pression continue sur le Préfet

Lors de la séance au cours de laquelle le Préfet du Val-de-Marne pésentait l’activité de ses services pour 2011, je suis revenue à la charge sur l’A4/A86 et sa voie auxiliaire fermée depuis plus de deux ans. Sa réponse fut embarrassée puisqu’il m’a dit être d’accord avec moi: les services de sécurité et les pompiers s’opposent désormais à sa ré-ouverture.

Cette position des services est vraiment inacceptable puisqu'ils avaient auparavant accordé la création de cette voie complémentaire sur la bande d’arrêt d’urgence (ce n’était alors pas dangereux ?), mais actuellement, vu que la glissière barre la voie, ils ne peuvent l’utiliser. J’ai donc une nouvelle fois posé une question au Gouvernement. Malheureusement, si les ministres changent, l’administration reste, surtout quand elle est « bornée ». Par contre, le Préfet a enfin répondu positivement à ma demande d’ouvrir un portail sur le site internet de la préfecture afin que les automobilistes puissent signaler les aberrations des panneaux de signalisation dans le département.

Remise des ordinateurs portables aux collégiens de 6 eme

Suite du feuilleton précédemment évoqué. Les conseils d’administration des collèges publics devaient accepter la convention par laquelle le Conseil général remettra un « netbook » à chaque collégien entrant en 6eme en septembre et à chaque professeur.

A Vincennes, dans les collèges publics, certes les membres du corps enseignant s’en sont félicités mais avec quelques réticences : avec 25 millions d’euros, ils auraient préféré des équipements plus adaptés à leurs besoin ! C’est bien ce que nous avions dit …

  Rubrique Vincennes

La nouvelle député(e) fait aussi des couacs

Laurence Abeille, qui a battu Patrick Beaudouin aux élections législatives a commencé son mandat en se signalant. Certes son erreur n’est pas à la hauteur de son collègue breton au Sénat, ni de son ex secrétaire générale devenue Ministre qui a osé ne faire remettre la légion d’honneur qu’à ses amis politiques. Le député UMP Lionnel Luca a ainsi pu dire avec humour « Cécile Duflot lutte contre le réchauffement climatique en arrosant de décorations ses camarades pour qu’ils restent bien verts! C’est ça le changement ».
Notre député(e), lors des débats sur la loi de finances rectificative, elle, a simplement «oublié de voter» pour la suppression de la TVA anti-délocalisation qui avait été mise en place au début de l’année par l’ancienne majorité.

A l’Assemblée, il suffit pourtant d’appuyer sur un bouton et non de compter des badges comme au Sénat. Mais pour une quarantaine de « nouveaux » cela a été un peu trop vite. Quitter la buvette et rentrer en courant dans l’hémicycle suppose un minimum d’entraînement. Heureusement les 234 nouveaux élus n’ont pas tous été aussi lents que la représentante de la circonscription!

L'hôpital Bégin: entre déception et incrédulité

Lorsqu’une personne m’a envoyé un mail en juin pour m’interroger sur les bruits de fermeture de l’HIA Begin (hôpital inter-armées), je lui ai répondu, en y mettant, certes, un peu de formes que c’était n’importe quoi. Patrick Beaudouin s’était mobilisé en 2002 pour sauver cet hôpital qui ne respectait plus les normes de sécurité et avait obtenu la réhabilitation des 25 000 m2 .
L’ancien ministre de la Défense Gérard Longuet a d’ailleurs inauguré l’hôpital réparti sur 6 niveaux en décembre dernier. L’aile nord devrait être démoli à l’automne, tandis que les travaux se poursuivent sur l’aile ouest. Comme je l’avais annoncé dans ma newsletter de juin, j’ai interpellé le Ministre des armées (puisque Bégin ne dépend que de lui) afin qu’il lève les incertitudes. Mais le Ministre n’est pas venu au Sénat le 17 Juillet. Il avait transmis à son ministre des anciens combattants, Kader Arif (bien sympathique au demeurant) une réponse à lire qui n’en était pas une : il faut attendre les résultats du nouveau Livre blanc, c’est-à-dire au moins une demie année puisque les travaux de réflexion sur l’avenir de l’armée française ne sont pas commencés.

Mais interrogeant mes collègues sénateurs de la commission de la défense, j'ai appris que le Service de Santé des Armées (SSA) ne faisait absolument pas partie des thèmes concernés. Si le conseiller politique de J.Y. Le Drian ne m’avait pas dit, hors micro qu’il ne fallait pas démesurément m’inquiéter, ce que je lis sur internet confirmerait les bruits de couloirs.

Certes, le Service de santé des armées connaît des difficultés financières, mais je ne veux pas croire que l’armée envisage de vendre Begin au privé pour se financer.

Ci-apres article du quotidien du médecin :

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/hopital/menaces-sur-l-hopital-des-armees-de-begin-entre-cris-et-chuchotement

En bref ...

Deux propositions de loi déposées par votre sénatrice en ce mois de juillet 2012

Comité d'entreprise (CE)
  • Ce texte vise à permettre le contrôle des finances des comités d’entreprise . EDF, la Sncf, Sea-France, Air France… La liste de ces comités d’entreprises mal gérés qui détournent une partie des fonds versés par les employeurs s’allonge chaque année. Il est temps que cela cesse.

Contrats des chaînes TV payantes

  • Cette proposition de loi tend à faciliter la résiliation des abonnés aux chaînes de télévision payantes. Canal + abuse ainsi du principe de la reconduction tacite du contrat pour capter des abonnés. En outre elle ne respecte pas la loi Chatel puisque les clients ne reçoivent pas de lettre nominative les informant de la date de résiliation. Proposition de loi vite remarquée sur internet

 

Agenda

Mardi 31 juillet
Fin de la session extraordinaire du Parlement.

Mercredi 1 août
Les parlementaires UMP saisissent le Conseil constitutionnel sur la loi de finances 2012.

Samedi 8 septembre
Journée des associations à Vincennes.

Mardi 18 septembre à midi
Fin des parrainages pour les candidats à la présidence de l'UMP.

Mercedi 19 septembre
Réunion à Saint-Mandé avec Patrick Beaudouin.

20 au 23 septembre
Festival America à Vincennes célèbre sa dixième édition.

Jeudi 27 septembre
Journée parlementaire de l'UMP à Marcq-en-Baroeul.

Lundi 1 octobre
Début de la session ordinaire du Parlement (sauf si une session extraordinaire est convoquée en septembre).


Parrainage et élection du Président de l’UMP

Les 18 et 25 novembre, les adhérents de l’UMP vont voter pour désigner l’équipe qui sera pendant 3 ans à la tête de l’UMP : le Président, le Vice-président et secrétaire général. Mais comme pour la présidentielle, les candidats doivent préalablement avoir recueilli des parrainages : 7924 exactement et ce avant le 18 septembre à midi.

À l’heure où je rédige cette lettre, plusieurs personnalités se sont officiellement déclarées François Fillon, Nathalie Koscuisko-Morizet, Bruno Lemaire. Chacune doit donc recueillir près de 8000 signatures d’adhérents ayant payé leur cotisation 2012 avant le 30 juin.

Vous vous étonnez de ne pas recevoir de courrier ?

Aussi étrange que cela paraisse, les fichiers des adhérents n’ont pas été remis aux candidats qui vont donc bien avoir du mal à vous solliciter.

Si vous souhaitez permettre à l’une de ces personnalités d’être candidate, n’hésitez pas à le faire rapidement.

Vous devez impérativement

1. Utiliser le bulletin de soutien officiel téléchargeable sur le site de l’UMP

2. Joindre une photocopie de votre pièce d’identité

3. Adresser le tout avant le 18 septembre 2012 directement au candidat soutenu ou à la Commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales de l’UMP, 238 rue de Vaugirard, TSA 41557,75901 Paris cedex 15

Choix de votre sénateur

Plusieurs d’entre vous m’ont contactée afin que je fasse connaître lequel des candidats je souhaitais voir devenir président de l’UMP. J’ai pour ma part décidé d’apporter mon soutien et mon parrainage à François Fillon.

 

 

 

 

Notre ancien Premier Ministre connaît bien la France mais bénéficie également d’une crédibilité à l’international. Il a su allier fermeté et pragmatisme et a eu, avant tout le monde, le courage de dire la vérité sur les finances publiques. Il est apprécié des Français. Il saura être à la hauteur des enjeux politiques qui attendent notre mouvement. François Fillon est incontestablement le candidat le mieux placé pour tous nous rassembler. En outre, alors que je lui demandais s’il comptait enfin féminiser l’UMP, il m’a assuré qu’une femme serait à un des deux postes clefs.

Si vous souhaitez comme moi permettre à François Fillon d’être candidat, je vous invite à remplir le bulletin de parrainage en suivant les modalités indiquées ci-dessus et en le renvoyant à l’adresse suivante :

François Fillon – 46, rue Saint-Dominique 75007 Paris


Les phrases 
 

« Salauds de banquiers : ils ont recruté 30 000 personnes l'an passé»

Jean-Michel Aphatie,
RTL. Le 27 juillet 2012

séparateur

Chiffre du mois:

236 000 €uros

C'est le montant des dépenses de sondages commandés par François Hollande pendant la campagne présidentielle contre 110 000 pour Nicolas Sarkozy (Comptes de campagne publiés au J.O).

 

séparateur

Les tweets


Catherine Procaccia est désormais sur Twitter

Ma PPL sur le contrôle des comptes des CE signée par 40 collègues sénateurs sera peut être un jour votée. 2 ans que j'interviens!